La loi du don

Nous sommes en perpétuelle interaction avec l’ensemble de l’univers, à travers des échanges dynamiques. Notre mental parle avec le Tout, avec le cosmos. C’est ainsi que la vie nait, grâce à la circulation de tous les éléments et de toutes les forces qui appartiennent au champ de l’existence.

Et c’est précisément cet ensemble d’interactions qui répond à la loi du don, au fait de donner et de recevoir. Mais comment cette loi s’applique-t-elle en pratique ?

La circulation de l’énergie du don

A la manière de l’eau, lorsque l’énergie du don stagne, elle se vicie. Inversement, lorsque nous facilitons la circulation de cette énergie, elle continue de pourvoir à nos besoins. Accepter de donner puis de recevoir facilite les échanges entre l’individualité et l’universalité.

Il ne s’agit pas que d’argent mais bien d’énergie vitale. Lorsque vous donnez de votre énergie à travers un sourire, un compliment, une parole bienveillante, une prière ou une pièce de monnaie, alors vous contribuez à l’immense interaction qui nous soutient toutes et tous dans notre vie.

L’intention fondatrice du don

L’intention que nous mettons derrière un don est primordiale, en ce sens qu’elle doit être accompagnée de la plus grande bienveillance, et non entachée par une arrière-pensée calculatrice. En effet, lorsque l’on donne en ayant calculé que l’on recevrait en retour, l’énergie envoyée n’est plus la même. C’est une nouvelle loi de cause à effet qui s’applique alors, une autre loi karmique qui ne donne pas les mêmes effets.

Seul un don sans condition permet de créer un retour proportionnel. La proportionnalité n’est d’ailleurs pas reliée à la quantité que nous donnons, mais à la pureté de notre intention. Une pièce donnée avec tout notre cœur est plus puissante qu’un billet donné pour se déculpabiliser d’une attitude négligente.

Lorsque l’on donne avec joie, on augmente à chaque fois l’énergie transmise dans le don.

Ressentir la loi du don avec la pratique 

Il est un acte de don et de réception que nous expérimentons sans conscience à chaque instant de notre vie, la respiration. Ce geste automatisé est pourtant la première interaction avec le cosmos, que nous avons en tant qu’être incarné.

Pour ressentir la loi du don, inspirez profondément et retenez votre respiration jusqu’à ressentir une certaine gêne, puis relâchez immédiatement. Cette expérience vous permet de comprendre qu’il n’est pas naturel de retenir l’énergie pour soi, que la nature veut que nous expirions à longueur de journée pour redonner l’air que nous avons reçu. Contenir et garder cette énergie vitale, la contraindre, va à l’encontre des lois de l’univers.

Le souffle permet de redonner l’énergie qui nous a été prêtée pour faire l’expérience de cet instant précis.

Cette expérience peut être faite d’une autre manière. Expirez l’air de vos poumons en contractant les muscles abdominaux. Une sensation désagréable intervient tant que vous n’avez pas repris votre inspiration. Elle vient nous apprendre qu’il n’est pas naturel de refuser de prendre ce dont nous avons besoin. Ne pas recevoir ce qui nous est utile sur notre chemin est contre les lois de l’univers et pourtant nous sommes si nombreux à ne pas savoir recevoir.

Lorsque l’on résiste à la loi du don, l’esprit devient anxieux et le corps mal à l’aise. La respiration peut être un support de soutien à chaque fois que nous sommes en proie à des difficultés pour donner ou recevoir.

Si le cas survient, prenez deux minutes pour être attentif à votre respiration et constatez à quel point il est facile de recevoir l’air de l’univers à l’inspiration, et à quel point il est simple de relâcher ce dont nous n’avons plus besoin à l’expiration. Observez ce mouvement d’absorption et de relâchement en alignement avec l’énergie cosmique. Vous comprenez alors qu’il n’y a rien de plus naturel et sain, que le fait de donner et de recevoir.

La gratitude permet de conscientiser le don

Comme nous l’a dit le maitre Brahmananda Saraswati : « Il faut peut-être un million d’incarnations avant de réussir à obtenir un système nerveux humain. » Cela peut nous aider à nous souvenir du caractère improbable de notre existence et de son inestimable valeur.

Cette gratitude que nous pouvons ressentir lorsque l’on prend conscience de cette chance d’expérimenter une vie incarnée, nous permet de sortir d’un état d’être négatif. Et souvenez-vous, lorsque l’on envoie du négatif à l’univers, l’univers nous répond.

La loi du don nous permet de comprendre que le don de nous-même, celui que nous faisons à l’univers tous les jours, à travers nos intentions, nos mots, nos actes, trouve toujours réponse. Choisissez avec conscience la couleur de votre don.

Pour guérir une résistance face au fait de donner,  souvenez vous que tout ce que vous possédez n’est qu’un prêt de l’univers.  Un prêt que vous rendrez à la fin de votre vie. Votre départ se fera dans le dépouillement le plus total. Votre propre corps vous est prêté. Alors pourquoi s’attacher avec démesure à vos biens,  votre énergie, votre bonté ? Pourquoi ne pas, dès maintenant,  dissoudre cette résistance et oser davantage donner ? 

Incarnez la gratitude et l’abondance que vous souhaiteriez vivre dans votre vie. Elle vous parviendra. Et souvenez-vous qu’avant de recevoir, il faut d’abord donner.

ciel étoilé

Sahra Leclerc

Photographie: NASA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s